Investir en Vendée : un marché ouvert

vendee paysage

Située à quelques encablures de Nantes et 4h de Paris, la Vendée est un territoire dynamique offrant de nombreuses possibilités en matière d’investissement immobilier. Que ce soit dans le but d’y acquérir sa résidence principale, un pied-à-terre pour les vacances ou bien un logement à but locatif. Tour d’horizon d’un département aux nombreux attraits.

Vitalité économique

Si la Vendée séduit de nombreux acquéreurs, c’est non seulement pour le cadre de vie que le département offre, mêlant bord de mer paisible et campagne environnante verdoyante, mais aussi pour le bassin d’emploi qui s’y trouve.

La Roche-sur-Yon, capitale du département bordant la grande bleue, représente un bassin d’environ 150 000 emplois. De nombreuses entreprises de renoms et opérant dans des domaines variés ont posé leurs valises en Vendée : Bénéteau, Cougnaud, Michelin, … assurant un dynamisme économique fort au département.

Aussi, la Vendée fait partie de ces départements touristiques très prisés durant la saison estivale. Des millions de visiteurs investissent les campings et autres hôtels des villes comme les Sables d’Olonne ou l’île d’Yeu pour y passer leurs vacances. La population d’environ 650 000 habitants se voient agrémentée de 5 millions de touristes en été. Soit la 4ème destination de vacances des Français.

Contexte favorable

Chaque année, la population croît en moyenne de 1,5%. Des investisseurs conquis qui souhaitent construire une maison individuelle en Vendée, ou bien y investir dans un logement pour le louer à l’année et en profiter en saison.

Il faut dire que le secteur de l’immobilier en France bénéficie depuis plusieurs mois d’un contexte favorable. Les taux d’intérêt connaissent des fluctuations intéressantes pour les investisseurs. Les taux de crédit immobilier se maintiennent à des niveaux historiquement bas, en moyenne à 1,56% hors assurance (fin juin 2017). Des dispositifs tels que le loi Pinel concernant une défiscalisation lors d’un achat locatif incitent également à l’investissement.

Enfin, le département tire profit d’une baisse du prix au mètre carré. Celui-ci a connu une baisse significative de 2,2% en juillet 2017 par rapport à la même période l’année dernière. Pour s’établir actuellement à 1804€. De quoi attirer davantage d’acquéreurs à la recherche d’un coin de paradis sur le littoral atlantique.