Quitter la ville pour une maison dans le Morbihan

En cette période de transition, de plus en plus de personnes ont décidé de sauter le pas, de changer de mode de vie et de se reconvertir professionnellement, de quitter la ville pour se reconnecter à l’essentiel. Si cette tendance s’observe depuis quelques années, il est certain que la crise du coronavirus a confirmé et accéléré le phénomène. Et si c’était votre tour ?

Prendre la vague de l’exode urbain

Il ne s’agit pas d’une mode passagère, mais bien d’une tendance de fond. À proprement parler, l’exode urbain aurait commencé dès les années 70 dans certains pays et plus récemment dans d’autres. Ce phénomène est en fait le fruit d’une très forte urbanisation des pays. Cependant, avec la crise sanitaire de ce début de décennie, l’exode urbain a pris un nouveau tournant. À titre d’exemple, la population de New York a vu partir environ 70 000 habitants en 2020, dont une bonne partie s’est installée en banlieue ou plus loin encore. Même constat pour l’Hexagone, beaucoup de Français aspirent à changer de cadre de vie. Ils cherchent à avoir plus de confort, dans un espace plus sain et avec moins de densité urbaine. Nombre d’entre eux ont ainsi décidé de quitter leur travail en ville pour se reconvertir à une profession plus en lien avec le monde rural.

 

La crise du Covid-19 a en fait donné l’impulsion à une mouvance de fond. Depuis déjà quelques années, on voyait des pionniers changer de mode de vie, prendre un nouveau départ, et chaque fois plus de personnes décidaient de quitter la ville et de se reconvertir. On pense évidemment aux néoruraux, toujours plus nombreux à réinvestir les campagnes et les métiers de l’agriculture. Au fond, le coronavirus n’a fait que confirmer cette tendance en lui donnant une nouvelle ampleur. Les mesures de confinement et le développement du travail à distance n’ont fait que renforcer les raisons pour quitter la ville et se mettre au vert. Pour nombre d’entre nous, cette crise offre ainsi l’occasion de prendre un tournant dans notre vie.

Faire voile vers le golfe du Morbihan

Si vous voulez rejoindre les rangs de l’exode urbain, le Morbihan, et plus particulièrement le golfe du Morbihan, est une destination particulièrement précisée. Le golfe du Morbihan a de quoi séduire, c’est la “Petite Mer”, le grand air allié à la douceur de vivre. Ce n’est pas pour rien que la région séduit autant les Français. Dans le département du Morbihan, on a tout simplement un cadre extraordinaire. On a la mer, les petits ports, les criques, la magnifique baie de Quiberon. Comme il s’agit d’un golfe, le climat est assez exceptionnel, on a très peu de nuages et une très bonne moyenne d’ensoleillement. Et puis, la situation géographique est parfaite, on est tout près de Rennes, de Nantes, et à seulement 3 heures de la capitale. C’est un retour à la terre (et à la mer !) en douceur.

La construction d’une maison individuelle bioclimatique

Le Morbihan est bien une région idéale quand on a décidé de tout quitter pour tout recommencer. Pour ce nouveau départ, on pourra se lancer dans la rénovation ou la construction d’une maison individuelle morbihannaise. Comme la région est très attractive, il n’y aura aucune difficulté à trouver un bon constructeur pour votre chantier. Aussi, si vous voulez vous lancer dans une construction maison bioclimatique, vous ne manquerez pas de choix pour trouver votre architecte DPLG, un architecte professionnel habilité par l’État. Si vous voulez acheter et rénover une maison, il sera de même très intéressant de faire appel aux services d’un architecte. Il apportera une plus-value à votre projet de rénovation maison grâce à son expertise. Quoi qu’il en soit, un architecte Morbihan ou un maître d’œuvre Morbihan connaîtront les bons fournisseurs de matériaux la région, ainsi que les meilleurs artisans et ouvriers à contracter pour les travaux.