Et si on imprimait la maison de demain ?

Enfants comme adultes, nous sommes nombreux à rêver à quoi pourrait ressembler le futur. Peut-être sommes-nous tout aussi nombreux à avoir un jour dessiné ou imaginé la maison de demain… Loin des clichés futuristes que l’on pouvait voir dans les années 50 par exemple, ce sont pourtant bien les nouvelles technologies qui pourraient définir ce que seront les nouvelles maisons. Ainsi, l’imprimante 3D a fait son apparition dans l’univers de l’immobilier et de la construction de maisons individuelles.

Immobilier : le défi de l’impression 3D

Se l’imprimante 3D n’est plus aujourd’hui une nouveauté, ses applications se multiplient, y compris dans des secteurs de pointe : aéronautique, médical. L’univers de la maison n’est bien sûr par en reste comme l’atteste l’utilisation de cette technologie dans les domaines du design, de la décoration ou d’ameublement. Dans l’immobilier, l’imprimante 3D était jusqu’à présent utilisé pour réaliser des modélisation ou maquettes de projets de construction futurs.

Mais l’immobilier, et notamment les professionnels de la construction tentent de sauter le pas en passant de la maquette ou réel, en imaginant des maisons construites à l’aide d’imprimantes 3D. Les avancées technologies et la diversité des matériaux que peuvent utiliser ces imprimantes laissent en effet entrevoir d’énormes possibilités pour construire des maisons.

Une maison imprimée et habitable

On connaît le célèbre mille-feuille administratif, l’attrait des Français pour un ensemble de normes et de réglementations.  Ainsi, on peut réellement parler de défi lorsqu’il s’agit de construire une maison habitable à l’aide d’une imprimante 3D. Et pourtant, ce défi a récemment été relevé par un groupe de travail de l’Université de Nantes en lien étroit avec Nantes Métropole Habitat. Cette maison construire en béton, la première du genre en France, respecte donc 100% des normes de construction française. Elle pourra donc être habitée prochainement.

Construction maison -imprimante 3d

Source : lesechos.fr 

Les limites et avantages de l’impression 3D pour la construction de maison

On peut aisément l’imaginer, seule une partie de la maison a été réalisée par une imprimante 3D : les murs. En effet, une intervention humaine classique a été nécessaire pour réaliser la dalle et les contours des ouvertures. De même, les réseaux d’eau et d’électricité seront réalisés par des professionnels.

Néanmoins, le point fort de l’impression 3D des murs est la rapidité du processus. Alors qu’il faudrait plusieurs semaines pour élever les murs d’une maison, l’imprimante 3D utilisée est en mesure de réaliser l’opération en 3 jours environ.

Avec cette première tentative nantaise, le champ des possibles semble immense. Si la démocratisation du procédé ne semble pas encore pour demain, le développement des technologies et des spécificités de l’imprimante 3D appliqué à la construction laisse entrevoir de belles perspectives pour l’immobilier.