Tout savoir sur le démoussage de la toiture de tuiles en terre cuite

De tous les revêtements de toiture, les tuiles en terre cuite sont jusqu’ici les plus répandus et les plus prisés. Elles sont surtout appréciées pour le charme qu’elles procurent à l’habitation, mais également pour leur résistance et leur durabilité. En dépit de ses qualités, une toiture de tuiles en terre cuite nécessite un entretien régulier pour rester en bon état. À cet effet, il faudra procéder périodiquement à son démoussage. Dans cet article, nous allons partager avec vous ce que vous devez savoir sur ce procédé. 

Le démoussage de toiture est une tâche incontournable

Au même titre que les autres revêtements du toit, les tuiles en terre cuite sont également sujettes aux attaques des champignons parasitaires. Au fil du temps, les mousses, les lichens et les algues finissent par envahir toute la surface du toit. D’autres saletés (poussières, feuilles mortes, etc.) viennent également s’y déposer. La présence de tous ces éléments n’est pas pourtant sans conséquence sur l’état de cette structure. Ces pollutions ne nuisent pas seulement à l’esthétique de la toiture. Elles rendent aussi les tuiles plus fragiles.

Afin de prévenir les dommages difficilement remédiables, il faut donc les éliminer. En général, nous faisons appel à une entreprise de démoussage de toiture pour cette opération. Il faudra néanmoins tenir compte de l’ancienneté du toit pour déterminer la fréquence de son démoussage. Quant à la toiture de tuiles en terre cuite, quand faut-il la démousser ?

Quand procéder au démoussage d’une toiture de tuiles en terre cuite ?

Comme susmentionnée, la fréquence du démoussage d’une toiture de tuiles en terre cuite sera fonction de son ancienneté. En revanche, il existe d’autres paramètres qu’il faudra prendre en compte. C’est le cas de l’environnement de la bâtisse et le climat de la région où elle se trouve.

En conséquence, si le climat et l’environnement sont « doux », on procède au démoussage du toit tous les 10 ans. Par contre, si la région connait un climat plus rude (endroit boisé, zone montagneuse, etc.), un démoussage au moins tous les 5 ans devra être exécuté.

En outre, l’idéal est de démousser une toiture de tuiles en terre cuite au début du printemps et à la fin de l’automne. Dans tous les cas, nous vous encourageons à faire appel à ce spécialiste en démoussage de toiture dans le Val de Marne sur ce site pour effectuer cette tâche. Un professionnel est d’ailleurs plus apte à définir la fréquence et le moment propice au démoussage du toit.

Comment se déroule le démoussage d’une toiture de tuiles en terre cuite ?

Pour commencer, l’utilisation d’un nettoyeur à haute pression ou de Karcher est à éviter pour le démoussage d’une toiture de tuiles en terre cuite. En effet, l’eau projetée à haute pression ne fera qu’accentuer la porosité de ce type de revêtement. Ce qui risque de l’endommager.

Pour ce type de toiture, son démoussage se fera alors par brossage. Pour sa mise en œuvre, il faudra s’équiper d’une brosse dure ou d’une brosse métallique. Dans un premier temps, on viendra éliminer les plus gros morceaux à l’aide d’un grattoir. Sachez que le démoussage de cette toiture ne requiert pas l’utilisation de produit nettoyant.

Après le brossage, on passe au rinçage de la surface que l’on vient de traiter. Pour effectuer cette opération, il suffit d’utiliser un simple tuyau d’arrosage ou un nettoyeur à basse pression. Il est très important de faire ruisseler l’eau dans le sens de la pente.

Enfin, on vient imprégner la toiture de tuiles en terre cuite d’un produit hydrofuge. Cette solution limite le développement des parasites végétaux. L’hydrofuge imperméabilise également le toit et le rend moins vulnérable à l’encrassement. Toutefois, il importe de se renseigner sur la nature du produit en question avant son achat. Pour qu’il ne nuise pas à votre toiture, l’hydrofuge devra être adapté au type de revêtement que vous avez.